Hôtel de Ville Aix-en-Provence / Wikimedia

Maryse Joissains, Maire d'Aix-en-Provence, sera jugée au tribunal de Montpellier au printemps prochain, une délocalisation du procès nécessaire afin d'éviter qu'elle comparaisse dans sa propre ville et au tribunal d'Aix-en-Provence où elle est inscrite en tant qu'ancienne avocate.

Maryse Joissains 2017 / Twitter

L'affaire en question est celle de la promotion express de son chauffeur en 2013 ainsi que l'embauche d'une de ses collaboratrices à la Communauté du Pays d'Aix.

En février 2017, suite à son renvoi devant le tribunal correctionnel, elle estimait que "cette poursuite injustifiée freine mon combat contre la Métropole" et se disait victime d'un "déferlement de haine et de désinformation".

Elle est accusée de détournements de fonds publics et prise illégale d'intérêts, elle encourt au maximum dix ans de prison et un million d'euros d'amende.