Gaëlle Lenfant


L'élue aixoise Gaëlle Lenfant, conseillère municipale et métropolitaine, a annoncé qu'elle quittait le groupe d’opposition "Démocratie pour Aix", pour elle le dernier vote a été la "goutte d’eau d’un vase s’emplissant depuis longtemps déjà".

Démocratie pour Aix

C'est sur les réseaux sociaux qu'elle s'est expliquée, affirmant "son opposition totale aux positionnements politiques pris par le président (NDLR : Édouard Baldo) sur au moins deux sujets : celui des Roms et celui de la protection fonctionnelle due aux fonctionnaires".

Au sujet de la protection fonctionnelle due aux fonctionnaires elle se désolidarise de la position du groupe, "aucune prise de hauteur au sujet de ce vote, qui, au moment où la parole des femmes se libère enfin voit deux élus voter contre l’une d’entre elle portant plainte pour harcèlement".

Puis le vote sur le protocole au terme duquel un terrain serait mis à disposition pour accueillir des populations Roms et auquel le président du groupe a voté contre suivi d'un communiqué annonçant que "le groupe Démocratie pour Aix, au nom de ses valeurs, ne pouvait qu’être favorable au projet", pour elle "cette situation alambiquée d’un groupe qui envoie un communiqué remettant en cause le vote de son président sans jamais le nommer ni réfléchir à une nouvelle gouvernance est ubuesque et politiquement intenable".

Elle siégera dorénavant en tant que non inscrite.

En septembre dernier c'était Noëlle Ciccolini Jouffret qui quittait le groupe suite à des "divergences de fond qui ne font que s’accentuer".