Police Municipale


En début d'année 2011 le rapport de la Chambre Régionale des Comptes pointait les dysfonctionnements de la police municipale de la ville "Depuis 2001, les orientations stratégiques de la politique de sécurité publique de la ville n’ont pas été clairement définies. Si elles reposent en partie sur un diagnostic de sécurité mené en 1999 par la municipalité d’alors, elles se déduisent principalement des actions mises en oeuvre ces dernières années (...) Toutefois, aucune politique globale de lutte contre l’insécurité et de prévention de la délinquance n’a été formalisée. (...) Aucun document de politique publique concernant l’insécurité et la prévention de la délinquance n’a été réalisé sur le territoire communal (..) Les propositions de l’étude diagnostic, réalisée par le CDG 13 fin 2004, n’ont pas été suivies. Elles portaient sur la sécurisation des zones commerciales et d’activités, le développement d’un programme de prévention des cambriolages (...) Aucun bilan véritable de la politique de sécurité et de ses composantes n’a été établi (...) L’efficacité du système a été quelque peu compromise par de nombreux dysfonctionnements des caméras"

La réponse actuelle mise en place par la municipalité a de quoi surprendre, basée uniquement sur un audit externe (dont le coût avoisinerait les 50000 €) elle propose principalement une réorganisation des effectifs, les équipes devront obligatoirement tourner entre horaires de jour et de nuit, alors que c'était jusqu'à aujourd'hui basé sur le volontariat, et il n'y aura plus de patrouille entre 3h et 6h du matin, seule une personne sera présente pour faire le lien avec la police nationale à ces heures. Le Syndicat National de la Police Municipale pointe cette négociation à sens unique, une fausse concertation qui va obliger à faire travailler des personnes de nuit sans se soucier de leurs situations (âge, famille ...) alors qu'il y avait actuellement un nombre suffisant de volontaires.

Cette nouvelle organisation prendra place à partir du 1er février prochain.