Mairie Aix-en-Provence


Mise en place depuis septembre dernier, la fermeture des bars à 00h30 contre 2h auparavant dans certaines zones de la ville ne sera pas renouvelée et sera remplacée par une "charte de la vie nocturne".

Le 16 août 2016, le préfet de police Laurent Nunez avait pris un arrêté fixant l’heure de fermeture des débits de boisson à minuit trente.

Cet arrêté était motivé par les nuisances sonores de plusieurs établissements nocturnes – et les plaintes engendrées par ces derniers – mais aussi par « la dégradation de la situation locale en termes d’ordre et de tranquillité publics ».

Ces mesures devaient prendre effet le 15 septembre, pour une durée de six mois.

Le délai vient d’expirer le 15 mars, le soir même de la signature – par le maire d’Aix, le préfet de police et des représentants des riverains et des gérants d’établissements de nuit – de la « Charte de la vie nocturne ». Ce qui a permis au préfet de police d’annoncer officiellement le retour de l’ancien horaire de fermeture, à savoir 2 heures du matin.

Le représentant de l’État a précisé que la baisse des délits et des plaintes pendant cette période, ainsi que plusieurs contrôles de police, l’avaient conduit à ne pas prolonger cet arrêté.

Mais il a ajouté qu’il ne baissait pas la garde : « Nous resterons vigilants ». Autrement dit, si, dans le voisinage d’établissements nocturnes, on assistait à une recrudescence de délits ou de nuisances diverses, le préfet de police pourrait réactiver son arrêté de 2016.

Maryse Joissains Masini a déclaré de son côté qu’elle prenait acte de cette décision : « Le coup de semonce du préfet de police a porté ses fruits, puisque les nuisances ont fortement diminué. Je souhaite désormais que cette dynamique se prolonge, et que nous ayons un centre-ville apaisé le soir, où les jeunes pourront se divertir, et les riverains vivre en toute quiétude ».